L'été indien, lui non plus, n'arrivait pas à sortir du lot des délaissés. En fait, jusqu'à ce que j'aille faire une virée sur le blog de Rachel, au bout du bout du monde (je ne sais toujours pas comment on boutique pour que ça ouvre directement sur la page concernée ; celles qui sont sur Canalblog vous voulez bien m'aider ?)

P1020905_edited   Soit j'ai une jambe plus courte que l'autre, soit je suis campée sur une motte de terre et je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite. Autre éventualité, je me prends pour la Tour de Pise. Au tréfond de mon inconscient, j'ai pu espérer aussi, un moment que cette position stratégique me permette un plan à la Sophie Marceau au festival de Cannes. Car il est clair que le décolleté est... un peu prétentieux.  Telle que vous me voyez ce soir, je fais celle qui s'amuse bien, mais en réalité, je trouve que ça commence à bien faire. 

P1020900_edited Et quand on voit à quel point ça godille au niveau du dos, on voit bien qu'on a raison de penser comme on pense : c'est encore et sempiternellement la même ritournelle : TROP GRAND !

P1020901_edited  De profil, même constat accablant. Auriez-vous une idée pour arranger ça ? Merci d'éviter de me suggérer le sèche-linge, c'est déjà fait (mon coeur criait vengeance et demandait réparation). Et, pour celles qui auraient l'esprit badin, qu'on se le dise, je n'ai pas de lave-vaisselle, ni la tête à faire les carreaux.