P1030603 Et voilà !

Au chapitre 3, nous attaquons les manches. Choupi va les faire sur des aiguilles circulaires, avec une méthode préconisée par Sophie, destinée à éviter l'effet colombin. Si j'ai bien compris, ça permet en outre, non seulement de limiter les fils qui pendouillent sur les côtés du travail, mais aussi de faucher l'herbe sous le pied des coutures. Vous avez déjà pratiqué ça, vous ? Est-ce que ça veut dire qu'on toujours tricote sur l'endroit du travail ? Dites-m'en un peu plus, parce que je n'arrive pas à visualiser et, du coup, j'ai bien du mal à faire taire la petite voix en moi, celle qui m'engage toujours sur les sentiers battus.