29 novembre 2007

Ma mère a tout un attirail d'expressions que je trouve justes. "Petit feignasson", par exemple. C'est moins méchant que feignasse, mais la réalité demeure la même. Si j'arrête d'être un "Petit feignasson", que je rentre les fils, alors je pourrais poser -genre Melon d'or- avec sur dos le modèle du châle que Annette Petavy* nous propose dans le Hors-Série, Accessoires au crochet de 1000 Mailles. Et je mettrais la photo sur ce blog. Et j'aurais pleinpleinplein de commentaires élogieux. Et je... . [(Quelqu'un... [Lire la suite]
Posté par arreetricot à 20:50 - Commentaires [7] - Permalien [#]

27 novembre 2007

Kitch, le crochet ?

My Blueberry Nights, Won Kar-waï Vous persistez à penser que le crochet, c'est kitch ? Ici, je trouve que c'est plutôt simple et efficace. Même la couleur.
Posté par arreetricot à 22:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 novembre 2007

Ravelry

         Labyrinthique et vertigineux.           Un peu beaucoup perdue pour le moment. Mais aimantée, aussi, forcément.
Posté par arreetricot à 23:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 novembre 2007

En battant la campagne...

... je me suis arrêtée chez Berta Telier Vous aimez aussi ?
Posté par arreetricot à 16:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 novembre 2007

Immeuble en fête

Si ça se trouve c'est la fête du slip dans mon immeuble et personne n'a songé à me prévenir. Et si je colle mon nez à la fenêtre, que je tente de faire diversion, d'oublier que vraiment, vraiment, ce qui manque à mes voisins de palier, c'est avant tout l'esprit de convivialité, je vois bien que j'ai les idées qui tournent en rond. Je rumine, ou quoi ? Dans ces conditions, je vais m'atteler à l'assemblage du pull à pans croisés. Ouais, assez tergiversé.
Posté par arreetricot à 14:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 novembre 2007

Top !

Trico'mix, La collection tricot des 15-20 ans. Version Bdf, Trico'mix, n° 136 Version tricotArrée : celle-ci parce que si les couleurs ne sont pas fidèles, c'est tout de même celle qui sert le mieux le motif.
Posté par arreetricot à 18:48 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

09 novembre 2007

Interweave knits, Hiver 2007

Vous êtes déçues, je le sais, je l'ai lu, relu et je ne suis pas loin d'être d'accord avec vous. Pourquoi, mais pourquoi diable a-t-il fallu que je m'abonne à cette revue, juste au moment où elle se mémèrise ? Peut être parce que c'était en août et que, compte-tenu des arriérés que me devaient le rectorat, ma fiche de paie ressemblait à celle de quelqu'un d'autre (+ 140 %, Oh, allez, j'exagère, ça n'existe pas/ça n'existe pas/Et pourquoi pas ?). Bon, tout n'est pas à jeter, si ?
Posté par arreetricot à 00:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Entre Junku et Brentano's

Après le Bon Marché, J'ai fait un saut à la librairie Junku, la branche sur laquelle le Docteur Frankenstein se perche avec délice et, par conséquent, refuse de scier. [J'ai vérifié, elle n'était pas à mettre la pagaille au rayon tricot-crochet]. De la rue des Pyramides à l'avenue de l'Opéra, il n'y a qu'un pas et, parmi les adresses que j'avais relevées avant de partir, figurait la librairie américaine Brentano's. Elle propose aussi bien des ouvrages en anglais, qu'en français ou en japonais. Comme j'envie les parisiennes de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par arreetricot à 19:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
04 novembre 2007

Et beaucoup de vide autour

"Les vitrines des magasins de luxe à Paris -parfums, vêtements, chaussures- sont décorées de la même façon : un ou deux objets pas plus, exposés au regard des passants, et beaucoup de vide autour. On peut retrouver cet art du dépouillement dans les maisons bourgeoises et dans les appartements des intellectuels fortunés. Il ne suffit pas aux riches d'être riches. Il leur faut aussi voler à la pauvreté, les signes du dénuement et la sagesse des signes de l'austérité". Christian Bobin, Ressusciter, Gallimard, sept. 2001. ... [Lire la suite]
Posté par arreetricot à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 novembre 2007

Rowan n° 38, morceaux choisis

Je suis allée passer le week-end à Paris et comme je suis -pour ainsi dire- interdite de passage à la Droguerie [de sinistre mémoire] j'ai un peu rusé pour aller au Bon Marché (tu sais, Au bonheur des dames...). Rive gauche, donc. Les femmes que j'y ai croisées sont chanelisées à mort et sentent l'argent. Peut-être qu'elles le gagnent et peut-être que c'est chèrement (en terme de temps, d'investissement, au détriment de tout ou presque). Peut-être aussi que si j'étais pétée de tunes je le claquerais là-bas, à l'occas'. Mais... [Lire la suite]
Posté par arreetricot à 20:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]