J'ai profité de la séance photo (drôlatique) concernant le boléro, pour enfiler un pull terminé depuis au moins deux mois et pas encore étrenné. Toujours le problème de "maintenant, reste plus qu'à porter".

  P1020620_edited Contrairement à ce que la photo pourrait laisser entendre, je ne suis pas victime d'une crise de tétanie*. J'ai pris la pose pour vous montrer l'ampleur des manches. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas jojo. Il y a un petit singe qui s'appelle atèle, dont la définition du Petit Larousse illustré est la suivante : "singe de l'Amérique du Sud, aussi appelé singe-araignée à cause de la très grande longueur de ses membres (famille des cébidés)". J'ai toujours cru que j'étais de cette famille-là. C'est pourquoi j'ai pris l'initiative de rajouter quelques centimètres à ce que proposait le patron, en bout de bras.

P1020624_edited  L'une d'entre vous a-t-elle déjà bidouillé dans ce genre de situation épineuse ? Je veux dire par là, vous semble-t-il envisageable de tirer le fil et de les raccourcir ?

* Petite pensée pour Patricia, qui la semaine dernière à fait un malaise dans le couloir, 5 minutes avant le début de la dernière épreuve du bac pro. Je revois ses yeux affolés et ses gémissements de détresse : "Oh madame ! je ne sens plus mes pieds !!" et quelques minutes plus tard, ses mains glacées qui se raidissaient à vue d'oeil : "oh ! madame, mes mains... J'ai peur !!" Je savais que ce n'était pas grave, mais je sentais cependant mon coeur griffé par son angoisse et aussi parce que je trouve injuste qu'elle ne puisse pas faire la fiesta avec avec ses potes en temps et en heure, et qu'il lui faille attendre septembre pour voir se concrétiser deux ans d'efforts.